Jan 092014
 

Le-gai-mariagePour une année 2014 pleine d'enthousiasme et d'énergie positive, Carole Benhamou propose un nouveau Dîner des Optimistes à Lyon le vendredi 24 janvier autour de trois moments forts :

-  À partir de 18h45, rendez-vous pour un apéritif au Théâtre de Lulu Sur La Colline, 60, rue Victor Lagrange 69007 Lyon - métro Jean Macé ;

- À 19h45, un bon moment de rire avec la représentation de la comédie « le Gai Mariage », le succès parisien joué par notre équipe, écrite par les co-auteurs de « La Vérité si je mens » ;

- Après le spectacle, grande tablée avec une assiette de tapas, un verre et un dessert pour partager nos expériences personnelles qui illustrent une des notions fortes de l'optimisme : savoir créer sa chance, voir le verre à moitié plein, saisir les « signes »...

Tarif préférentiel optimiste pour la soirée : 30€ tout compris.

Votre réservation sera validée dès réception de votre chèque libellé à l'ordre de « Théâtre de Lulu Sur La Colline », et adressé à : Carole Benhamou - Bergson Productions - 6 rue Burdeau 69001 LYON, en mentionnant « Dîner des Optimistes » dans votre courrier.
Possibilité de régler sur place, dans la limite des places disponibles.

Inscription et réservations : cliquez ici

Une bonne soirée en perspective !

 

Jan 052014
 

Voeux14Mes chères concitoyennes, mes chers concitoyens,

À l'aube de cette année 2014, je vous souhaite beaucoup de bonheur. Une fois dit ça... qu'ai-je dit? Que souhaité-je vraiment ?

Je nous souhaite d'abord une fuite périlleuse et ensuite un immense chantier.

D'abord fuir la peste de cette tristesse gluante, que par tombereaux entiers, tous les jours, on déverse sur nous, cette vase venimeuse, faite de haine de soi, de haine de l'autre, de méfiance de tout le monde, de ressentiments passifs et contagieux, d'amertumes stériles, de hargnes persécutoires.

Fuir l'incrédulité ricanante, enflée de sa propre importance, fuir les triomphants prophètes de l'échec inévitable, fuir les pleureurs et vestales d'un passé avorté à jamais et barrant tout futur.

Une fois réussie cette difficile évasion, je nous souhaite un chantier, un chantier colossal, pharaonique, himalayesque, inouï, surhumain parce que justement totalement humain. Le chantier des chantiers.
.../...
Continue reading »

Déc 292013
 

Chaos-total« Tout sous le ciel est dans un chaos total : la situation est excellente »
Mao Tsé Toung (traduction de l'illustration)

« Dans les situations désespérées, la seule sagesse est l'optimisme aveugle. »
Jean Dutourd

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?
Savez-vous cultiver un point de vue optimiste ?
Comment faites-vous ?
Vous pouvez réagir en laissant un commentaire.

Déc 222013
 

OptimisteBien des gens désirent changer leur perception des choses, mais ils ne savent pas comment s'y prendre.
La façon la plus rapide de modifier votre perception des événements, c'est de changer les pensées sur lesquelles vous vous concentrez. Si vous vouliez vous sentir déprimé à l'instant même, cela serait super simple à faire n'est-ce-pas ? Tout ce que vous devez faire c'est penser à un évenement douloureux de votre passé, et de concentrer toute votre attention sur cette pensée. En y pensant assez longtemps, vous vous sentirez à nouveau déprimé, comme quand l'événement s'est produit naguère.

Cette expérience démontre clairement qu'il est très facile de se laisser aller à des sentiments négatifs.
Et nous le faisons parfois, ce qui est parfaitement idiot ! Réfléchissez 2 secondes, regarderiez-vous le même film minable plusieurs fois de suite ? Certainement pas ! Alors pourquoi continuer à regarder de mauvais films dans votre esprit ?

En revanche, si vous vouliez éprouver immédiatement un sentiment de bien-être, cela vous serait tout aussi facile, n'est-ce-pas ? Vous pourriez vous concentrer sur un événement qui vous a rendu heureux (un anniversaire, la naissance d'un enfant, par exemple), qui vous a fait éprouver des sentiments positifs à l'égard de votre famille, de vos amis, ou envers vous-même.

Continue reading »

Déc 152013
 

MandelaNelson Mandela était le premier membre d'honneur de l'association internationale "Optimistes Sans Frontières".
Il écrivait : « Je suis fondamentalement optimiste. Que cela soit inné ou pas, je ne saurais dire. Une façon d'être optimiste consiste à garder sa tête pointée vers le soleil et les pieds en mouvement. Il y a eu beaucoup de moments sombres où ma foi en l'humanité a été mise à rude épreuve, mais je ne voulais pas et ne pouvais pas me livrer au désespoir. C'est ainsi que l'on rejette la défaite et la mort. »

Le samedi 7 décembre 2013, une chaîne de magasins sud-africaine a réalisé l'un des hommages les plus touchants à Nelson Mandela que nous ayons vu la semaine dernière.
Woolworths a fait équipe avec les membres du Chœur de Gospel de Soweto, qui ont joué les vendeurs et les clients dans le magasin de Parkview à Johannesburg.
Le chœur a alors commencé une interprétation "improvisée" de Asimbonanga :

Asimbonanga [nous ne l'avons pas vu]
Asimbonang 'uMandela thina [nous n'avons pas vu Mandela]
Laph'ekhona [à l'endroit où il est ]
Laph'ehleli khona [à l'endroit où il est retenu]

Continue reading »

Déc 082013
 

Yves-de-MontbronInterview d'Yves de Montbron, secrétaire de la Ligue des Optimistes de France Dev, par Julien Prigent, dans le supplément Éco de La Charente Libre.

Yves de Montbron est un apôtre de l'optimisme, « discipline » qu'il enseigne. Il exhorte à voir le verre à moitié plein, à positiver l'avenir, cet inconnu. 

La crise, la dépression, les mauvaises nouvelles, y'en a marre! L'heure est à l'optimisme, qu'on se le dise. Ça ressemble à un discours de gourou en développement personnel. C'est la nouvelle mantra des managers branchés. Il faut positiver. Tout positiver. Le chômage, la liquidation de sa boîte, son divorce.

Agaçant ? Pertinent ? Les partisans du verre d'eau à moitié plein ont table ouverte dans les médias, Philippe Gabilliet, vice-président de la Ligue des Optimistes, a son rond de serviette aux Grandes Gueules de RMC.

Yves de Montbron, dont le patronyme trahit les racines charentaises, est l'un d'eux. Enseignant en école de commerce (ESCP Europe), secrétaire de cette fameuse Ligue des Optimistes (il en anime le blog et y côtoie les écrivains Eric-Emmanuel Schmitt ou Erik Orsenna), consultant en management positif, ce Rochelais d'adoption est venu mi-octobre regonfler le moral de petits entrepreneurs, artisans, lors d'un séminaire à Soyaux. Son propos: « On ne sait pas ce que l'avenir réserve, alors espérons le meilleur. »

Ça sert à quoi d'être optimiste ?
Continue reading »

Déc 012013
 

BillesPlus je vieillis, plus j'apprécie les samedis matin. C'est peux-être à cause de la quiétude d'être le premier à se lever, ou la joie de ne pas être au travail. En tous cas, les premières heures du samedi sont très agréables.

Il y a quelques semaines, j'étais tranquille, une tasse de café dans une main et le journal du matin dans l'autre. Ce qui avait commencé comme un samedi ordinaire devint une de ces leçons que la vie semble nous offrir de temps en temps.

J'allumai la radio et tombai sur une émission où les auditeurs appellent la station pour discuter. Et là, je tombe sur la voix d'un type âgé, mais plein d'énergie. Il racontait quelque chose au sujet "des mille billes".
Je fus intrigué et m'arrêtai pour écouter. "Eh bien, Tom, tu sembles être très occupé au travail. Je suis sûr qu'ils te payent bien mais c'est dommage que tu doives demeurer si longtemps loin de ta maison et de ta famille. C'est dur à croire qu'un jeune homme doive travailler soixante heures par semaine pour joindre les deux bouts. Et c'est malheureux que tu manques le récital de ta fille."

Il poursuivit "Laisse-moi te dire quelque chose, Tom, quelque chose qui m'a aidé à garder une bonne perspective sur mes priorités." Et c'est alors qu'il commença à expliquer sa théorie des "mille billes".
"Tu vois, un jour je me suis assis et j'ai fait mes petits calculs. En moyenne, une personne vit environ soixante-quinze ans. Je sais, certaines personnes vivent plus longtemps et d'autres moins longtemps, mais en moyenne, les gens vivent autour de soixante-quinze ans."

Continue reading »

Google+
s2Member®